La fragilisation de Kaaris

Il y a quelques semaines, Kaaris a sorti un morceau: « Chicha », qui nous a tous pris de court par son niveau de fragilité et de joie de vivre. Un revirement total pour celui qui s’était fait connaître du très grand public en 2014 en enculant Brandon et Dylan. Revirement total certes mais pas imprévisible quand on check un peu les dernières sorties musicales et médiatiques du maire de Sevran.

On avait placé tellement d’espoirs dans Kaaris. Après un album aussi réussi qu’Or Noir et le déclenchement des hostilités avec son ancien mentor Booba, on s’était dit qu’on avait un challenger de poids pour le Duc de Boulogne, un Majin Buu capable de rétamer le Buu original en récupérant toute sa haine pour mieux lui recracher à la gueule.

La tournure des événements a montré que nous nous sommes trompés, et la sortie du clip de Chicha ( un clip de fiottes, il faut le dire) , ainsi que la faiblesse des réponses de Kaaris aux différents tacles glissés reçus montrent que ça sent la fin pour lui. Kaaris risque de rejoindre la trop longue liste de rappeurs aux reins pas assez solides (Sinik, La Fouine, Rohff, Fabe, Riss…) qui ont eu une suite de carrière peu enviable après s’être attaqués au même adversaire. Et pourtant, tout s’annonçait pour le mieux.

« Je vais te briser les os et boire ton sang »

Après des années passées à rapper sans percer sous le nom de Flex et un retour en Côte d’Ivoire, Kaaris avait saigné la muscu pour revenir tout niquer en France à partir de 2011-2012, avec sa mixtape ZERO. Dans cette tape, on retrouvait le désormais classique Criminelle League en featuring avec BOOBA, morceau  qui avait été clipé par le Blavog avec Booba dans le rôle de Lex Luthor et Kaaris dans celui de Metallo, le cyborg avec de la Kryptonite dans le bide. Putains de génies!

Couvé par le Duc de Boulogne suite à cela, K2A R.I.S explose grâce à son couplet dans Kalash : des doigts de pied dans la Schnek, un desert Eagle, Zinédine Zidane, des mecs enterrés vivants et des crânes coupés en deux. Dans le plus grand des calmes sur cet extrait de Futur, Kaaris pose ses panards et traumatise les Jules-Edouard qui se branlaient préalablement sur les morceaux de Booba. Les amateurs de couplets cradots, de violence gratuite, de mères villipendées et de mélange de fluides corporels sont eux aux anges.

En 2014, le boug sort Or Noir: un concentré de violence pure. Therapy produit, Kaaris pose, Booba s’occupe de la DA et tout le monde achète. Avec cet album et grâce à ZooKaaris assoie sa place de patron du rap sale. Kaaris devient le proctologue du rap, expert dans la réparation après fracassage d’anus dilaté.

 Les sons sortent et tout va pour le mieux, jusqu’au clash avec celui qui l’a lancé: Elie Yaffa , Duc de Boulogne-Billancourt: une non participation au clash de mongols Rohff/ Booba/La Fouine et un freestyle considéré comme une déclaration de guerre par B2O. Il n’en fallait pas plus pour que les deux coupent les ponts. Booba, fidèle à lui-même balance quelques crottes de nez sur les réseaux suite à cette rupture et la réponse de Kaaris est juste un des trucs les plus géniaux des Internets: une vidéo filmée avec un 33-10 maximum avec un Kaaris déshydraté, à la peau qui craque  par manque de crème, qui crache sa haine contre Booba: clavier et poussette dans le cul, os brisés et sang bu… un moment d’une grande crasserie où Kaaris est au sommet de son art et où le respect disparait de la surface de la Terre pendant 2 minutes et 11 secondes de génie.

Reveille-toi PD!

Alors pourquoi c’est parti en couille pour lui? Pourquoi Kaaris ne parvient-il plus à remplir une salle de concert en Province? Pourquoi ça pue autour de moi, quoi pourquoi tu me cherches?

Premier élément de réponse: Def Jam. Alors que le premier album de Kaaris s’est fait sous le label AZ, en collaboration avec Booba, le double rotor décide de s’éloigner de Booba et de signer dans le label dirigé par Chulvanij.

Pour résumer :

  • 11 septembre 73 : mort d’Allende
  • 11 septembre 2001: mort de Mohammed Atta
  • 11 septembre 2014: signature chez Def Jam mort de la carrière de kaaris.
allendeattakaa

Un article a tout de suite plus de gueule avec un photo Zehef de Mohammed Atta, non?

Parce que le label Def Jam France (plus communément appelé Satan), ne compte plus les rappeurs signés qui ont vu leur carrière exploser en plein vol comme une fusée ougandaise à la sortie de leur premier projet. On vous offre une liste non-exhaustive de ceux qui sont retournés vendre des grecs après être passés chez Def Jam:

grec-def-jam

-Salade, tomate, oignon? Harissa dans les frites aussi chef? Kamel: chauffe un steak. Putain, Dinos, arrête de chialer et va me chercher une canette d’Oasis tropical! Installe-toi chef, c’est prêt dans 10 minutes

Def Jam, c’est assurément l’endroit idéal si tu es rappeur et que tu as envie de tuer ta carrière dans l’oeuf. Et ça se vérifie avec Kaaris. Là où la communication autour d’Or Noir était millimétrée avec des interviews données au compte-goutte pour augmenter le côté dangereux, la communication autour du Bruit de mon âme a été plus chaotique. Même si le morceau 80 Zetrei s’est détaché au moment de sa sortie, il n’a pas eu l’impact de Zoo  ou de Bouchon de liège… et les ventes de cet album ont été nettement en dessous de celles du précédent (1/3 de moins seulement sur la première semaine).

On ne parlera pas de la marque de vêtements « Jeunes Riches » de Kaaris… même si en termes d’identité de marque et de lien avec l’univers de K2A c’est juste de la merde. Le type a chié un classique avec Or Noir, où il faisait la promotion de l’image du Bud Spencer du 93 et il débarque avec une marque de sapes de petits-bourgeois de provinces dont la mère fait les courses chez Desigual… Mange ton caca plutôt.

Mais La vraie grosse erreur de Kaaris ce n’est pas tant la signature chez Def Jam ou sa marque de vêtements à chier, mais plutôt la volonté de toujours chercher le contre-pied. Il a été méchant, il va désormais montrer que c’est un type marrant qui fait des blagounettes avec les bourgeoises genre Maïtena, alors que deux ans plus tôt il aurait débarqué par effraction pendant qu’elle copulait.

//players.brightcove.net/800000640001/S1KAQwOV_default/index.html?videoId=4869573709001

 Sa communication sur Instagram démontre aussi cette volonté de montrer un côté toujours plus humain: on vous a fait une diapo avec les photos les plus fragiles et sympas de K2A. Sourires, barbe teinte au Henné, mélodie des gens heureux. Kaaris cherche tour à tour à montrer que c’est un bon père, un type bien ou un bon musulman. Cool, ses potes doivent être contents, mais clairement c’est pas grâce à ça qu’il s’est fait connaitre du plus grand nombre, et ce n’est surement pas comme ça qu’il arrivera à faire vendre.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Kaaris actuellement, c’est le mec qui ne pense qu’à chercher le contre-pied à tout prix, quite à chier une vieille panenka dégueulasse dans les bras du gardien comme Cantona.

Cette panenka foireuse, c’est Chicha, un morceau qui a mis fin à tous les espoirs qu’on plaçait dans Kaaris pour la suite. Même si Blow et Nador qui sont sortis depuis sont plutôt bons, le mal est fait, et on a quelques doutes pour l’album prévu début novembre.

On est pas des chiens, on a fait quelques Gifs où Kaaris distribue de l’amour à son prochain dans le clip dont on vient de parler…

ballade-kaaris

gif-kaaris

Auteur: Brainiac Xanathos
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s