DMX, le tonton qu’on rêve tous d’avoir

DMX revient! Bonheur, bonheur, joie, joie! Notre tonton alcoolique qui aime bien taper ses chiens est de nouveau sous les feux des projecteurs depuis l’annonce au mois de mai dernier de la préparation d’un album coproduit par Kanye et Dre.

Pourquoi tout ce bonheur? Parce que DMX est le mec le plus mentalement baisé du rap-jeu !

Au-delà du talent indéniable du bonhomme (best rapper alive pour certains) DMX, c’est un type qui a mis l’expression : » je m’en bats les couilles, je pousse de la fonte! » au centre de la culture américaine et ça c’est bien.

DMX, c’est aussi un type qui n’est ni tout à fait revenu de la drogue, de la prison, ou de son mode de vie de cas social du ter-ter, et ça c’est encore mieux. Du coup on a décidé de revenir sur tout ce qui fait que personne n’arrive à la cheville de DMX dans le rap-jeu.

Bobby Muscu

Dès le début de sa carrière et la sortie de son premier album It’s Dark and Hell is Hot, Dark Man X avait un credo  clair, simple et efficace: je fais de la musique de bonhomme, pas de la musique de fiottes qui se font des brushings et se manucurent en écoutant du Nekfeu (Nekfeu n’existait pas mais ça n’en demeure pas moins un gros PD dans l’allure comme Sneazzy et comme toutes les fiottes de ce groupe).

1995 DMX

Le type en marcel fait du rap, les sodomites avec les bonnets font du tricot

Meilleurs exemples: Ruff Ryders anthem et Where the hood at, dont les clips sont les meilleures illustrations de ce que font les vrais bonhommes. Au programme: roues arrières en quad, en moto ou en BMX, fonte soulevée, gros pitts et packs de bière! Clairement pas des clips pour les tantes de Castro ou du Marais.

DMX a d’ailleurs un avis très tranché sur les rappeurs fragiles qui sévissent depuis quelques années sur les ondes, et notamment sur leur chef de file: Drake, sur qui il pisse allègrement pendant ses interviews.

Pour parachever son oeuvre de Bobby, DMX a fait ce que tout les gens qui aiment la bagarre et les films d’auteurs ont rêvé de faire: tourner dans des gros films de baston.

Il apparaît déjà dans Roméo doit mourir, face à Jet Li, qu’il retrouvera par la suite pour un des plus grands films de baston de sa carrière (en sursis dont on reparlera plus tard).

Il tourne aussi avec Steven Seagal dans le film Hors Limites et réussit même l’exploit de relancer la carrière de Sensei Steven avec ce film exceptionnel.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Dans le film En sursis avec Jet Li, DMX joue le rôle d’un braqueur de haut vol qui doit, par la force des choses, s’allier avec un flic chinois pour déboîter des caissons et récupérer sa fille. Ce film est juste GENIAL, point barre!

Clairement, la filmographie de DMX met clairement celle de Snoop (Starsky et Hutch, The Wash…) à plat ventre pour l’amener à avoir une relation sexuelle non consentie, à plusieurs et dans la violence.

En parlant cinéma, X gon Give it to Ya de DMX a récemment servi de bande son au meilleur de tous les films Marvels: Deadpool! Film avec un héros mentalement presque aussi baisé que DMX.

deadpool-1a-900x539

 

Une carrière musicale remplie de pièces maîtresses pas fragiles pour un sou et des gros films de baston où les coups de latte et les explosions ont remplacé  les tirades à rallonge et les blagues pétées des comédies françaises. En résumé, si on ne se fonde que sur sa carrière, DMX est déjà un gars bien. Si on regarde son casier judiciaire, et ce qu’il fait en dehors de la scène, il devient carrément une légende.

Sorti tout droit d’Arkham

DMX, c’est le hood dans toute sa splendeur, et dans toute sa gogolerie, à l’image d’un Rohff en France, capable de fulgurances seul ou avec ses potes avant d’enchaîner avec une interview de triso, une pelle dans les mains ou une agression  sur un vendeur d’une marque de vêtements concurrente.

DMX c’est un peu le schlag avec quatre chiens qui est tellement habitué à voir débarquer les keufs chez lui qu’il finit par les appeler par leur nom. Conduite en état d’ivresse, racket de fan, possession de marijuana, violences sur animaux ou non-paiement de pension alimentaire pour l’un de ses quinze enfants, DMX a tellement fait de prison que certains ont pensé que les Illuminatis (qui cherchent toujours à coincer Morsay) avaient aussi essayé de le détruire.

                En vérité, DMX n’a pas besoin des Illuminatis vue sa magnifique tendance à l’autodestruction. Le mec a fini dans l’une des pires prisons de l’Arizona, une prison tellement hardcore que les matons forcent les taulards à porter des tenues roses pour leur foutre la honte en plein milieu du désert.

en-cours-dmx-en-prison-sans-passer-par-la-case-da-part-649

Konvict

Dans ses heures les plus sombres, en plus des peines de prison pour non-paiement de pensions ou autres, DMX a frôlé la mort à plusieurs reprises: accident de quad, overdoses… Plusieurs fois les nécros étaient prêtes à sortir. Rien que le fait d’être revenu de toute cette merde et de ressortir un album sans qu’on sache très bien si sa gueule est toujours enfarinée, ça force le respect. Qu’on le veuille ou non, DMX est l’une des dernières rock-star de la planète capable d’enchaîner éclairs de génie et lignes de blanche sans sourciller. Le problème c’est qu’on l’a trop sous-estimé et qu’on va se retrouver à faire des chroniques posthumes sur son talent infini alors que trop de monde était passé à côté du génie de ce type de son vivant.

Danse avec les pittbulls

DMX a plusieurs passions dans la vie: les chiens, le rap, la drogue et la bagarre. Dark Man X avait d’ailleurs accepté de tartiner la ganache de Zimmerman, le tueur du jeune Trayvon Martin dans un combat de boxe en un-contre-un, juste pour lui apprendre la vie. Quand on vous dit qu’il s’en bat les couilles de tout, ce n’est pas une blague.

En dehors de toutes ces passions, le reste du monde ne l’intéresse pas vraiment et il vit avec ses chiens comme Kévin Costner au milieu de ses loups.

danseaveclespitts

La Warner peut nous appeler quand elle veut pour ses affiches de films. On a plein d’idées

Le rider a par exemple découvert à quoi servait Google assez récemment dans une séquence télé devenue culte.

DMX, tel un enfant, se retrouve face à un ordi portable, et pose tout un tas de question face à une machine « pleine de boutons », « qui n’a pas de sens » et où « les sites ont des noms à la con comme Google ». Un moment nutella.

C’est aussi pour ça qu’on surkiffe DMX: le type a quarante ans bien pesés, il a été un des patrons du rap US pendant tout le début des années 2000 mais il est tellement perché et loin de notre monde que quand il en découvre un truc basique pour nous, comme Snapchat, il est encore plus en flip que mon neveu de deux ans devant un T-rex à la grande récré.

La meilleure séquence de toutes concernant DMX reste quand même celle où il se rend à la fête foraine avec une de ses filles pour littéralement se chier dessus aux manèges les plus flippants. Juste regardez.

Parce que c’est un des meilleurs rappeurs en activité, parce que ses histoires perso sont parfois surréalistes et parce que ses réactions de gamin sont sans commune mesure, on est heureux que DMX revienne. Pour nous c’est le patron, c’est notre tonton et on espère qu’il ne va rien changer!

Alors prions pour lui! Amen.

Auteur: Brainiac Xanathos
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s