Trump, le président des bonhommes!

Après 8 ans d’Obama, les USA, s’apprêtent à élire un nouveau président. Alors que tous les autres médias français font passer Donald Trump pour un maniaque et Hillary Clinton pour la sauveuse de l’humanité, on vous explique pourquoi, pour nous, Donald Trump président, ça peut être le truc le plus génial de l’histoire depuis Kadhafi (que Dieu préserve son âme.)

Les élections américaines c’est demain. Tout le monde en parle et en France et comme à toutes les élections aux USA, on est parti sur une présentation manichéennes des événements avec les gentils Démocrates d’un côté et les forces obscures de l’Empire du côté Républicain. Et à ces élections, la candidature de Donald Trump a facilité le taf des médias français un peu bas de plafond. Ses sorties sur les Afro-Américains, les Mexicains, les musulmans, les femmes, les martiens et les claquettes-chaussettes l’ont rendu particulièrement impopulaire en France.

Savoir qui est le méchant, franchement, on s’en fout, parce qu’au final, le montant des armes vendues ou balancées sur la gueule de l’axe du Mal sera le même, peu importe le parti. En plus, à scatophages la morale, on s’en bat les steaks, ROYALEMENT. D’ailleurs les cainris s’en battent les couilles à peu près autant que nous. Ce qu’ils demandent c’est du spectacle, de l’entertainment. Obama, a gagné deux fois grâce à son sens du spectacle et à ses connexions dans le show business.

730828a0-7133-11e3-8c1b-638d2ae4213b_web_scale_0-6_0-6__

Obama, Beyoncé et Jay Z à la première de « Rendez-nous Jésus » à la Main d’Or

Et niveau spectacle, Donald, c’est clairement le tronpa.  Hillary peut dabber autant qu’elle veut, elle a un retard plus grand que Pascal Duquenne dans ce domaine.

cpdgrksukaagocz

Donald Trump, dans tout ce qu’il a entrepris dans sa vie, y compris cette campagne, a toujours placé l’entertainment au centre de ses préoccupations.

Quand on parle d’entertainment, on parle d’entertainment pour Bobby qui poussent de la fonte et qui kiffent Steven Seagall… Clairement, Donald, c’est notre gars sûr! ON VEUT QU’IL GAGNE. Et on va vous expliquer pourquoi.

L’entertainer absolu

Donald Trump, si tu regardes bien , c’est un peu Oncle Picsou. On ne sait pas trop comment ni pourquoi mais il s’est fait un paquet d’oseille et il le gère comme un putain de mac. Il bâtit sa fortune dans l’immobilier, entre autres mais il ne s’arrête pas là. Il écrit des bouquins dans lesquels il explique pourquoi et comment devenir tarpin riche. Livre que des pauvres connards vont acheter lui permettant ainsi de devenir encore plus riche. Et tout ça sans contrepartie parce que pour le moment, personne n’a dit: « Hé, grâce à Donald Trump, je fais des partouzes dans des piscines de dollars » à part Donald Trump lui-même.

le-style-deroutant-de-donald-trump-photo-2

Rap critics say he’s money, cash, hoes

Donald Trump, tu pouvais en entendre parler jusque dans ta cage d’escaliers puisque Grosse Moumoute est aussi à l’origine du Business Pyramidal d’ACN, une arnaque en bande organisée bien souvent vantée par les plus gros galériens des terters de France et de Navarre. Quand les mongols de ta ville galéraient à convertir d’autres abrutis pour rembourser leurs droits d’entrée, Tonton Donald empochait une prime de bâtard juste en allant pisser. Génie!

Mais savoir comment il a fait son oseille importe peu. Le truc le plus cool ici, c’est de savoir ce qu’il a fait avec cet oseille durement gagné.

Donald Trump a une passion pour le bling-bling, la bagarre et tout ce qui fait la grandeur de l’Amérique: le Bobby Way of Life.

Sa candidature à la présidentielle est la dernière étape d’une carrière d’entertainer absolu commencée il y a plusieurs décennies de cela. Avant de devenir président, Donald a fait tous les trucs que tu rêverais de faire si tu avais de l’argent et un peu de notoriété.

Donald Trump aime les sitcoms? Du coup, Donald Trump fait un caméo dans la meilleure série de tous les temps: « The Fresh Prince of Bel Air » où il vient tout simplement racheter la baraque des Banks. A noter que « Le Donald » provoque l’évanouissement de Carlton la légende, rien que ça.

En plus de ce caméo mythique, Donald a fait des apparitions dans pas mal de films et de séries (Spin City, Zoolander, une Nounou d’enfer…) et il fait même une apparition dans Maman j’ai encore raté l’avion, qui est, quand même, un putain de classique. Tous ses caméos ont été rassemblés dans une vidéo où vous pourrez vous rendre compte que Donald Trump est tellement génial que dans toutes ses apparitions il ne joue qu’un seul rôle: celui de Donald Trump.

Fresh Prince, Zoolander, Maman j’ai encore raté l’avion. Rien que pour ces trois classiques, vous devriez vous incliner et prier pour que l’oncle Donald devienne le nouveau locataire de la Maison Blanche.

trump-wwe-3

Donald aime aussi le catch, preuve supplémentaire que c’est un  gars bien. Du coup il se présente à la WWE pour casser des bouches (notamment celle de Mc Mohan). Un passage dans la ligue qui est devenu lui aussi légendaire. Et dans le sport en général, Donald a fait ce que tout le monde aurait fait s’il avait eu du pognon , il a racheté une franchise, celle des New Jersey Generals; une franchise de foot US et pas de patinage artistique, parce que Donald, c’est pas une fiotte.

generals.png

Comme tout bon Bobby, Donald est un gros fan de télé-réalité, un type d’émission dont il a très vite compris tout le potentiel. En 2004, il devient le personnage central de la télé-réalité The Apprentice diffusée sur NBC. Cette émission met en scène Donald dans la rôle d’un patron tyrannique et sans pitié, virant toutes les semaines les employés les moins performants. L’émission est devenue culte, comme en attestent sa longévité, ses nombreuses guests (Arsenio Hall, Brian Mc Knight, Khloé Kardashian, Boy George, Laila Ali…)  et son exportation à l’international.

Toute sa vie, Trump l’a mise au service du divertissement, mais d’un vrai divertissement de bonhomme. La preuve: sa liste de soutiens pour la présidentielle.

Ses soutiens c’est les Expendables, pas Taylor Swift

Vrais reconnaissent vrais.

Cette formule pourrait expliquer à elle seule, pourquoi Trump, malgré sa moumoute, ses doses de fond de teint de pute et sa bouche en cul de poule, reçoit les soutiens de tous les vrais gars d’Hollywood.

affiche

Meilleure affiche de campagne du Game! Point Barre

Chuck Norris, Steven Seagal, Dennis Rodman, Mike Tyson ou encore Jean Claude Van Damme. Le candidat Républicain a avec lui le plus jeune champion du monde des Poids Lourds, un basketteur catcheur qui tartinait Carmen Electra et qui est pote avec Kim Jong Un, et des mecs qui ont balancé les couilles de 8 000 terroristes dans des tupperwares.  Et en plus de ça; il a JCVD qui est capable de te chier un grand écart facial en te parlant de philosophie néo-platonicienne.

tumblr_lhszpjp8kr1qctcl3o1_400

Charlie Sheen, le roi d’Hollywood, a aussi annoncé qu’il était prêt à devenir vice-président si Donald gagnait.Autant vous dire que si c’est le cas, le budget coke et putes de la Maison Blanche va être multiplié par 1000 l’an prochain. Dans le même esprit, on a Dan Bilzerian, la légende arménienne, qui a validé le célèbre « Grab them by the Pussy » dans une élégante publication dont lui seul a le secret.

dirty-harry

Est ce que c’est ton jour de chance ?

Last but not least, Donald est soutenu par Clint Eastwood, la légende, dont les opinions un peu borderline ne sont un secret pour personne. D’ailleurs, on peut dresser un parallèle intéressant entre le personnage fétiche d’Eastwood, à savoir l’inspecteur Harry et les présidentielles de Donald. Les deux sont pro-armes et ont des solutions radicales face à la criminalité. Donald, tout comme Harry, n’aime pas trop les basanés, et tous les deux ont du mal à recruter parmi les Afro-Américains: La preuve, Donald doit faire porter ses panneaux : « les Blacks avec Donald » par des Mamys blanches, là où Eastwood ne pouvait s’appuyer que sur un type (Albert Popwell) pour tous les rôles clichés pour Noirs dans la série Dirty Harry (Braqueur dans Dirty Harry, PIMP dans Magnum Force, Black Panther receleur dans l’Inspecteur Harry ne renonce jamais et flic qui meurt dans la 1ère demi heure dans Le retour de l’Inspecteur Harry). 4 rôles pour le même gars: soit les Blacks n’aiment vraiment pas Eastwood, soit l’ami Clint pensait que vu que tous les Noirs se ressemblaient, personne n’allait griller le subterfuge.

harry-popwell-1

Pimpin ain’t easy

Enfin bref, comme vous le voyez, Donald est soutenu par les meilleurs: toute la maison Menahem Golan et tous les types les plus hardcore d’Amérique. Mais au-delà de sa carrière et de ses soutiens, même sa personne force le respect. Déjà, Donald c’est le roi de le punchline…

Un sens de la formule

« You re fired! » (vous êtes viré! pour ceux qui ont arrêté l’anglais en CM1)

Cette phrase sortie à chaque épisode de The Apprentice est devenue le gimmick de Donald Trump faisant de lui un personnage culte de la télévision et le mac ultime. Une punchline: certains rappeurs ont fait carrière avec moins que ça. Sauf que Donald, il en a plein d’autres sous sa moumoute.

A chaque fois qu’il ouvre la bouche c’est pour sortir un truc toujours plus gigantesque.

lil-jon

Dans the Apprentice, il appelait Lil Jon, (connu pour avoir lancé le crunk dans les années 2000) « Oncle Tom », du nom de l’esclave servile dans le roman du même nom. Un manque de respect total et sans aucune pression pour Donald, amateur de formules chocs, et qui avait aussi appelé Khloé Kardashian la « grosse truie » tout en regrettant d’avoir récupéré la plus moche des soeurs.

Ce sens de la formule a fait le jus de sa campagne, en sortant des missiles scuds à tout va.Simplicité et efficacité. Vous allez voir, sur certains sujets on a pas vu de formules aussi efficaces et radicales depuis le patron du mec qui chantait du Julio Iglesias dans « Papy fait de la Résistance »

On pourrait en citer d’autres, ça nous prendrait des heures. L’idée c’est de bien comprendre que dans ses déclarations comme dans tout le reste, tonton Donald chie littéralement sur la bienséance et sort tout ce qui lui passe par la tête.

Un battage de couilles intergalactique

200_s

Dans une Amérique de plus en plus coincée et Politiquement Correcte, Donald tente la sortie de route dans toutes les situations nous rappelant que la liberté d’expression, c’est aussi et surtout le droit de dire et de faire de la merde. Une position qui nous rappelle celle du plus grand comique français actuel (dont on vous avait parlé la semaine dernière)

Donald Trump n’a aucune limite:

Le fair-play face à ses adversaires? Rien à foutre, il peut même provoquer Joe Biden et l’inviter à se péta dans un bar comme des vrais américains.

La démocratie? il y croit seulement s’il gagne. Les journalistes? De la merde. L’égalité hommes-femmes? Il se torche avec. Lui, les femmes il les attrape par la schnek comme il l’a dit dans une déclaration qui lui a valu tout un tas de problèmes.

donald-trouble

 

Donald Trump a insulté plus de 200 personnes et entités rien que sur son compte Twitter comme l’a révélé le NY Times. Il a rendu hommage au grand homme qu’était Saddam alors qu’aux Etats Unis on a plutôt tendance à le représenter en train de danser la rumba avec Satan. Et quand il insulte une communauté qui peut lui rapporter des voix, il se prend en photo devant ce qu’il considère être le plat typique de cette communauté. Balec.

trump-couscous

A mes amis mexicains: « This for la Raza » //A mes amis Noirs: « I am a real N#### from the hood » //A mes amis Arabes: « bsahtek le couscous »

Pour toutes ces raisons, même si on n’est pas des américains-unis, et même si on n’a pas le droit de vote, on vous le dit clairement: SCATOPHAGES VOTE DONALD TRUMP! Pour l’amour du spectacle, du caca et de la mongolerie.

Pour finir, on vous donne un lien pour acheter votre casquette Make America Great Again, c’est 15 dollars et ça vous permettra d’avoir du style en toutes circonstances… et d’éviter les bugs

hillary bug.gif

Auteur: Brainiac Xanathos
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s