Le sionisme: une aberration musicale

Israël fait tout, et n’importe quoi pour justifier son existence. Dans la musique c’est parfois super moche, donc on vous a fait une compilation des pires clips sionistes sur le marché. Et juste après vous avoir bien pourri les oreilles, vous pourrez vous acheter un keffieh.

Alors que vous êtes tous en train de vous pâmer face au chanteur de varièt’ franco-israélien Amir Haddad, parce qu’il a sorti un résultat moins ridicule que d’habitude à ce concours rience d’Eurovision, on a tendance à oublier qu’il sort d’une des plus grosses réserves d’enfoirés de la planète: Israël. Un pays qui, non content de violer les droits de l’homme au petit déjeuner, au déjeuner, au dîner et  parfois même au goûter, s’amuse aussi à nous polluer les yeux et les oreilles avec une propagande peu subtile destinée à justifier des massacres commis depuis 70 ans.

kidon

Les bidons veulent le Kidon. Ce jeu de mots flingué reste digne face à cette sombre merde destinée à redorer le blouson du Mossad

A la limite, si cette propagande était de bonne qualité, avec des films qui cognent et de la musique sympa, perso j’aurais mangé sans problème.

La preuve, je regarde 24 heures sans broncher, alors que les 3/4 des dangereux terroristes de cette série ont la même gueule de métèque que moi (et certains poussent le vice, jusqu’à prendre le même blaze que moi). Mais cette propagande vire parfois au carnage comme vous pouvez le voir dans ce qui va suivre.

Promis, on ne parlera pas de Kidon,  oeuvre médiocre, destinée à redorer l’image d’une bande d’assassins. On ne va pas non plus parler de l’oeuvre d’Alexandre Arcady, et de ses copies rincées de films de Coppola destinées rendre la communauté sépharade sexy (cesse tes salamalecs Bettoune). Un point quand même sur un de ses derniers fiascos: Comme les 5 doigts de la main, un mauvais film de gangsters où Bruel interprète un ancien sniper de Tsahal devenu le patriarche d’une famille de pseudo-thugs… Un film très mauvais, très très mauvais même, mais ce qu’on va voir en dessous, c’est encore plus mauvais que ça: promis!

comme les cinq doigts de la main

Association de malfaiteurs pour un des pires films de l’histoire du cinéma français

Vu qu’on aime ça la merde chez scatophage, on s’est dit qu’on allait faire un top des pires chansons ouvertement pro-israéliennes… et le pire dans tout ça c’est que les auteurs de ces sombres merdes sont en liberté alors que ceux qui ont écrit cet article risquent potentiellement la taule avec cet article

  1. Chana Tova façon call me May be

Depuis quelques années, l’association de promotion de la Aalyiah (montée vers Israël) profite de la fête de Roch Hachana, en septembre pour faire de la pub pour des séjours prolongés à Jéru, Tel Aviv ou dans les kibboutzin. Et pour promouvoir ce projet fort louable, ces boute-en-train ont décidé, chaque année, de reprendre un tube du moment et de l’adapter à leur sauce. Ci-dessous, une adaptation de Call Me Maybe de Carla Rae Japsen. Regardez les visages ahuris, admirez les chorés made in Jérusalem, et le sens du rythme foireux et vous comprendrez pourquoi Rick Rubin vit à New York et pas à Tel Aviv.

  1. En tus tierras bailare: bachata sioniste

En Amérique du Sud, le cœur penche clairement du côté de la Palestine pour plusieurs raisons:

SWYZ3422[1].jpg

  1. L’Amérique du Sud a été le refuge de pas mal d’émigrés du Moyen Orient, Libanais et Palestiniens, partis voir si l’herbe était plus verte ailleurs, après les nombreux coups de trique balancés par Moshé Dayan et ses amis.
  2. Le continent sud-américain a vu apparaître, depuis les années 50, des leaders anti-impérialistes comme Hugo Chavès, Morales ou le leader Maximo, Fidel Castro. Des types pour qui le drapeau bleu et blanc à étoile n’est rien d’autre qu’un motif pour leur papier toilette.
  3. Par ailleurs, on évite d’en parler, mais l’Amérique du Sud a été le refuge de pas mal d’officiers nazis, au premier rang desquels on peut citer Joseph Mengelé, aka l’ange de la mort d’Auschwitz, qui a fini sa vie pépouz en Amérique du Sud après avoir tenté les expériences les plus malsaines sur les nains et les siamois pour prouver au monde qu’il y avait un lien de cause à effet en judaïsme et nanisme.

 

Israël, sentant qu’il fallait intervenir pour changer son image auprès des Latinos, a décidé d’utiliser les grands moyens en faisant appel à la dream team 92: Delfin aka le chanteur cow-boy le moins swaggué depuis Ray Krebs dans Dallas, Wendy Suca, une starlette péruvienne de Youtube et une vieille dame déguisée en chat. Cette association de bras cassés a décidé de chanter les louanges d’Israël dans un déluge d’effets spéciaux rappelant les grandes heures du studio de Menahem Golan (autre sioniste qui nous a fait manger du caca en abondance pendant les années 1980)

Bref, on vous laisse admirer ce bijou qui nous a filé la chiasse comme la carrière d’Enrico Macias.

  1. Get lucky from Jeru.

Comment faire un clip de funk avec des danseurs qui n’ont aucun sens du rythme et un groupe sans talent?

salut-les-muscles.jpg

Tant qu’il y a de la braise, c’est pas fini

On a la réponse grâce à ce groupe qui a cru que Jérusalem, c’était la ville à sa mère, que la funk, c’était la musique à sa mère et que le break c’était la danse à sa mère. Volez, Ok, mais au moins faites un truc propre.

  1. Le rap de Tsahal

Alors là, on touche au sublime. Tsahal essaie de rapper! Mais même avec de la musique et un air menaçant, un mensonge reste un mensonge. Flow à chier, musique pétée, on a la totale. Et si on parle de la street-crédibilité des mecs, elle doit être proche de 0, ou de Drake (on parle quand même de types qui se mettent à 10 pour frapper des enfants).

Personnellement, je conseillerais plutôt à ces malheureux soldats de parler de sujets un peu plus légers et sympas, à l’image de leurs comparses hassidiques, qui eux sont beaucoup plus peace, et gagnent en street-crèd:

  1. Bonus parce que l’Allemand il a pas la patience

Quand vous achetez un disque du Monsieur qui fait des chansons toutes cacas en dessous, c’est un peu comme si vous financiez le rap du Monsieur tout chauve juste au dessus. Juste pour info.

Si vous avez cliqué sur toutes les vidéos, normalement votre esprit en ce moment doit ressembler à ça:

caca partout

Résumé des vidéos au dessus

Désolés mais en même temps vous êtes sur scatophages.

jail.gif

On vous laisse, on vient de recevoir un appel du CRIF

Auteur : BX

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s