Comment devenir un vrai maquereau?

Jamais avare d’un bon plan pour vous aider, « scatophages » vous propose aujourd’hui un moyen efficace de gagner 100 000 balles par mois, sans forcer et net d’impôts: le proxénétisme.

 

La crise nous met des grosses claques en ce moment: les étudiants sont obligés de bosser, les étudiantes de se prostituer et des rabzouz surdiplômés trouvent pas de taf alors qu’ils en cherchent depuis des plombes.

broke-phi-broke

Founded years ago….

Quand la vie te met des claques dans la gueule façon Bud Spencer, il faut être en mesure d’en distribuer quelques unes en retour. Et pour mettre des tartes dans la gueule tout en gagnant du pognon, on a rien trouvé de mieux que le proxénétisme.

C’est l’essence même de cette noble profession. Un métier malheureusement mal connu par chez nous mais qui a inspiré pas mal de monde Outre-Atlantique, notamment dans le rap-jeu.

Pourquoi le Mac fascine-t-il autant? Comment devient-on un PIMP? Combien peut-on gagner? Pour répondre à toutes ces questions on a fait le dossier le plus complet de la galaxie sur le sujet. On a mis des infographies, des graphiques et même une playlist de souteneur à mettre dans Ta Cadillac rose, les soirs où tu vas relever les compteurs.

Alors, comme dirait Serge Benhamou: « assieds-toi, tu vas gagner de l’argent. »

serge-benamou

Tu connais Patrick Bruel?

A. Pimpin ain’t easy but someone’s got to do it!

Le métier de Proxénète, ou de PIMP pour reprendre l’expression en vogue aux USA, n’est pas de tout repos. On n’est pas sur de l’easy money, loin de là. Les raisons qui font de cette profession un métier à risques sont légion.

pimp-advocate

Scatophages: la meilleure équipe d’avocats, et d’experts photoshop du game

 

La première d’entre elles, c’est la Loi. Nos avocats-maison vous rappellent donc brièvement ce que ça peut coûter de se lancer dans le proxénétisme: « Selon l’article 225-5 du code pénal, le proxénétisme est puni de sept ans d’emprisonnement et de 150 000 euros d’amende. ».

Ca, ce n’est que pour la France. Les peines de prison peuvent être beaucoup plus longues dans des pays où le proxénétisme, notamment pour des motifs religieux, est criminalisé.

harry-popwell-1

De nombreuses menaces pèsent sur ce bien beau métier. Regardez Magnum Force pour vous en convaincre, et ne buvez jamais d’eau de javel.

Au-delà de l’aspect purement juridique, le parcours du PIMP est semé d’embûches: de la séduction de la première pute de l’écurie au moment où on raccroche les crampons, ce métier est une lutte de chaque instant, où la tarte dans la ganache et le sens du doigté seront vos seuls alliés.

Une concurrence féroce entre maquereaux existe, et chaque clairière, chaque trottoir, chaque micheton peut devenir prétexte à une lutte sans merci avec des concurrents venus d’Albanie ou du Nigéria.

Dernière source d’ennuis et de maux de tête: les putes, elles-mêmes. Qu’un proxénète s’attache à l’une d’entre elles ou qu’il la prenne pour autre chose que pour un moyen de gagner du pognon, et elle en profitera pour le mettre dans sa poche et le ruiner.

Enfin, dernier ennemi du Mac dans ce business: les règles synchronisées qui, quand elles arrivent dans une équipe de gagneuses, conduisent à la ruine assurée.

pimp-super-nana

Dr Utonium, une légende dans le microcosme du proxénétisme. Chnek, Pute et Repute, sont les premiers modèles de Prostituées Génétiquement Modifiées, dont les règles peuvent être désynchronisées en réglant le thermostat de la douche.

Pimper, ce n’est pas facile, mais quelqu’un doit le faire… pour satisfaire les besoins d’une clientèle toujours plus grande, incapable de s’accoupler sans payer.

Et c’est parce que ce métier est difficile et qu’il demande des qualités que peu d’entre nous possèdent, qu’il en devient fascinant.

B. Le salopard le plus solitaire du monde: le proxénète à travers l’histoire

On dit souvent que la prostitution est le plus vieux métier du monde.

Historiquement, c’est pas faux puisque les premières traces de transactions: « cash vs cyprine » ont été trouvées à Babylone dans les temple de la déesse Ishtar où les femmes stériles étaient destinées à devenir des putes sacrées vouées au culte de la déesse.

Une tradition reprise par les Grecs et les Romains pour qui les Vestales étaient aussi des prostituées sacrées vouées aux Déesses de la fertilité. Cette pratique faisait donc des gardiens des Temples de la fertilité, les premiers maquereaux de l’histoire. Rien qu’en Grèce, un des temples d’Aphrodite comptait pas loin de 1,000 prostituées en son sein.

Et à bien y réfléchir, si les chrétiens avaient gardé cette tradition de prostitution sacrée et codifiée, les proxénètes en France auraient cette gueule là:

les-pretres

Et forcément, il y aurait peut-être eu plus de gamins sur le trottoir…

Partout dans le Monde et à chaque moment de l’histoire, à partir du moment où il y a eu de l’argent et de la schnek, il y a eu des putes. Chez les Hébreux, chez les Arabes (notamment à la jahiliya où les demeures des prostituées étaient marquées d’un petit drapeau rouge), chez les chinois… Partout.

On a même vu des guenons, chez certaines espèces de grands singes, monnayer leurs intimité pour obtenir un meilleur bout de viande de la part du chef de clan.

planete-des-singes

J’ai dit Puuuuuteeeuuuuh

Dernier fait intéressant avant de quitter la minute historique : en Allemagne, à la fin du XIXème siècle, on comptait jusqu’à 1,5 millions de putes dans les bordels soit 15% des femmes allemandes de 15 à 40 ans. Ce qui veut dire que quand tu traitais un nazi d’enfant de putain, il y avait 1 chance sur 6 pour que ce soit vrai. C’était d’ailleurs, si je me rappelle bien, l’essentiel de ce que disait de Gaulle dans son « appel du 18 juin contre les fils de putes et les Hatays ». Le titre a été raccourci et cleané a posteriori mais ceux qui ont écouté le vrai truc ce jour-là l’ont certifié: ils auraient pas voulu être la mère d’Hitler ce jour-là.

tumblr_mv0jspkto51slgrrho1_400

Jsuis trop haut pour les clashs, tu crois que je vais péta Adolf?

On parle de Putes, mais le Mac dans tout ça, me direz-vous? J’y viens.

Comme on l’a dit juste avant, la prostitution, c’est vieux comme le monde. A partir du moment où il y a une verge, un trou et une monnaie d’échange, il peut y avoir prostitution. Mais la prostitution, n’est pas un business comme les autres. On parle ici d’un produit donné avec une extrême parcimonie par les productrices mais voulu avec force par les demandeurs.

Demande trop forte et offre trop limitée, l’équilibre de marché ne peut pas être trouvé.

Les prostituées sont tentées de ne pas donner le produit en question (on estime qu’1 transaction sur 4 n’est pas honorée par les travailleuses du sexe) alors que les clients sont, eux, tentés d’en abuser, parfois violemment.On compte ainsi 204 prostituées tuées pour 100,000 aux Etats-Unis faisant de cette profession la plus dangereuse des Etats-Unis, devant celle de dompteur d’alligators ou celle de figurant asiatique dans un film de Chuck Norris.

Il n’y a pas d’autorégulation dans le business du sexe, surtout quand on voit les détraqués qui composent parfois la demande. La Main Invisible d’Adam Smith ne fonctionne pas dans ce putain de Business.

smith

Adam Smith au moment où il s’apprêtait à écrire « Essai sur la nature et les causes de la richesses des maquereaux »

La seule main valide dans le business de la prostitution, c’est celle du PIMP. Elle doit être visible, elle doit être ferme et elle doit toujours être prête à balancer des tartines dans la ganache, si le travail n’est pas fait correctement ou si les clients font trop chier les pouliches.

Quand il y a une pute, il y a un mac derrière, dans 9 cas sur 10, et c’est devenu encore plus vrai avec le développement, à partir du XIXème siècle, de la prostitution de rue, dans le cadre du développement des grandes métropoles en Europe et en Amérique. Face à la violence des clients sur les prostituées, la figure du souteneur devenait nécessaire pour perpétuer l’activité avec un semblant d’ordre et de contrôle.  Le PIMP moderne allait rapidement devenir une classe à part dans le monde de la criminalité.

Classe, violent et doté d’un pouvoir d’attraction sans borne auprès de la gente féminine, le PIMP est par la suite devenu une figure majeure de la culture populaire.

quote-everyone-has-favorite-criminals-mine-are-pimps-we-can-all-rob-a-bank-we-can-all-sell-chris-rock-24-81-52

Un des premiers à avoir permis de façonner l’image du PIMP telle qu’on la connait aujourd’hui, à base de grosses Cadillacs, de belles sapes, et de claques dans la gueule, c’est Iceberg Slim, ancien proxénète de Chicago devenu auteur à succès.

C. La pape des Pimps se nomme Iceberg Slim, Mothafucka!

icebergslim_toppage

Mal connu de ce côté ci de l’Atlantique, malgré quelques tentatives salutaires de chroniques de son oeuvre, Iceberg Slim est une putain de légende en Amérique.

Ex-Pimp devenu écrivain et décédé en 1992, Iceberg Slim a sorti le plus bel ouvrage sur la vie de prox’ de l’histoire. Sobrement intitulé PIMPce livre revient sur le parcours phénoménal du plus grand souteneur de Chicago dans les années 1930 et 40. Entre découverte du métier de mac et de ses principes de base auprès des plus grands, séjours en  prison, management d’une équipe de gagneuses et patates dans la gueule de Shemales trop entreprenantes, Iceberg Slim nous fait plonger dans le monde sans pitié des proxénètes américains.

Smooth et violent, Iceberg Slim a aussi les meilleures punchlines du game couplées à une vision du monde sombre, mais en même temps hyper lucide.

Iceberg, le Pimp au regard froid, a un sens de la formule qui casse des culs, condition sine qua none pour devenir un MAC de haute volée. La Pimp attitude est avant tout une question de volubilité.  Quelques morceaux choisis pour vous donner envie de lire cette Bible écrite par l’homme qui a inspiré les blazes d’Ice T et d’Ice Cube:

« J’ai tiré sur l’élastique de ton slip dès le premier moment où tu m’as vu dans le couloir. » 

Je crois que c’est la meilleure pick-up line que j’ai entendue, la pire étant celle de Will Smith dans le Prince de Bel Air, quand il dit à une meuf qu’elle est tellement bonne qu’il pourrait épouser son frère juste pour rentrer dans sa famille.

smith

Will, le fils d’Adam cité un peu plus haut.

“Ecoute bien, pétasse! J’ai jamais connu une pute qui soit indispensable. Quand une pute me quitte, je fais la fête. Parce que ça libère la place pour une autre fille qui en vaudra la peine et dont je ferai une star. Et toi sale petite garce, si je te chie sur la gueule, il faudra que tu aimes ça et que tu ouvres grand la bouche. »

Sachant que le site s’appelle « scatophages », et qu’on sort la formule : »mange ton caca » toutes les trois phrases, une phase comme ça ne peut être qu’appréciée par les fins gourmets que nous sommes. Pour le côté misogyne qui pourrait faire bondir les associations féministes, je rappelle qu’on parle de proxénétisme: une activité illégale qui consiste à exploiter des femmes pour que des hommes paient pour mettre leur zizi dedans. Quand tu pars de cette idée de départ, tu te doutes biens que les Macs ne vont pas chanter du Maxwell à leurs putes quand elles vont vouloir une augmentation.

funny-guy

Funny Guy!

« Le métier de mac, c’est comme l’horlogerie: c’est super délicat »

Contrairement à ce que la citation précédente pouvait laisser entendre, pour être PIMP, il faut faire preuve d’une intelligence hors du commun. Un Pimp n’est pas seulement un gros bourrin en voiture rose balançant des mandales quand les putes ne ramènent pas assez de cash à la maison. Il doit trouver le juste équilibre entre la douceur et la fermeté, faire croire à leurs prostituées qu’elles sont uniques sans tomber dans leur jeu de séduction malsain.

the-shield-serie-tv-2002-2008-critique

Dans The Shield, une des meilleures séries policières de la Terre, (loin devant Rex chien flic, la série avec le berger allemand), il y avait un PIMP qui avait résumé l’action du mac sur l’esprit des femmes de la plus belle et la plus simple des manières par ces mots: « Toutes les filles ont un trou dans le coeur qui est directement relié à celui qui est entre leurs jambes »

Merde! je crois que cette phrase, on devrait la foutre sur les frontons de toutes les mairies de ce pays. ça a beaucoup plus de gueule que Liberté, égalité, je sais pas quoi là.

Je n’en dis pas plus sur ce chef d’oeuvre, mais, encore une fois, il faut le lire, que vous souhaitiez vous lancer dans le business ou non.

Personnellement, ça m’a mis des étoiles dans les yeux. , mais au moment où j’ai voulu aller plus loin dans cette voie, je me suis rappelé que les arabes qui devenaient macs étaient beaucoup moins classes qu’Iceberg Slim et qu’après quelques années d’exercice, ceux que j’avais pu croiser au cours de ma vie, ressemblaient plus aux gros Ketur dégueulasses de Taken qu’à Snoop Dogg avec une veste en velours. Le genre de truc qui tue flingue une vocation.

D. Le code du PIMP comme Bible

Comme le disait  le mentor d’Iceberg Slim, « le Livre des MACS a été écrit il y a plus d’un siècle par des hommes à l’âme noble ». 

Dans PIMP, Sweet Jones, le maître Jedi du Jeune Iceberg lui explique que le livre des Macs est un livre légendaire que les macs se passent de générations en générations.

Dans ce livre, toutes les règles que le Mac doit respecter sont clairement énoncées.

Une légende urbaine puisqu’aucune preuve de l’existence physique de ce bouquin n’a été recensée. Mais à la limite, ça on s’en cogne, puisque dans PIMP, quelques principes issus de ce grand livre sont retranscrits. On a sélectionné un petit décalogue de ce bouquin (parce qu’on aime bien les décalogues chez scatophages).

Ces règles sont essentielles dans le business si on se réfère à Iceberg et à tous les Pimps qui ont témoigné dans le très bon reportage de Gertten « Pimps Up Hoes Down » publié en 1998. On vous détaille certaines des règles les plus importantes de cet ouvrage légendaire:

1. Ne te montre jamais amical avec tes putes, ne leur fais pas de confidences. Même si tu as 20 filles, tes pensées doivent rester secrètes.

Littlefinger_featured.jpg

Iceberg Slim le rappelle tout au long de son ouvrage: le PIMP n’est ni un demeuré ni un voyou de bas-étage. Un PIMP est généralement un type beaucoup plus malin que la moyenne comme en atteste son PHD (Pimp and Hoes Degree). Il est simplement tombé dans la marmite du vice quand il était petit. Le maquereau a donc toujours un coup d’avance sur son interlocuteur pour faire tomber une tchoin dans le business des rapports tarifés.

La meilleure illustration de ce propos, on la trouve dans Game of Thrones avec l’ami Little Fingers (le meilleur personnage de la série). Ce maquereau de Port-Réal agit dans l’ombre: il fait couler les Stark, place qui il veut sur le trône de fer et fait tapiner la plus vieille des filles Stark. Il a d’ailleurs dû récupérer un bon paquet d’oseille pour marier la rouquine avec l’autre golio de ramsay, celui qui coupe des zizis. Roi des Macs et roi de l’intrigue politique.

Que dire à part:

pay homage

2. Il faut que tu te mettes dans la tête que Lincoln n’a jamais aboli l’esclavage.

dave chapelle

Redis encore une fois que tu t’appelles Kunta Kinté, bitch et tu prends mon pied au cul.

Macs contre esclavagistes. Perso, ça me rappelle un vieux sketch de Dave Chapelle, celui il fait voyager toute une équipe de proxénètes dans le temps jusqu’à l’ère de l’esclavage juste pour foutre son pied au cul des anciens maîtres des champs de coton. Django en encore plus classe.

3. Les vrais Macs cachent leurs émotions derrière un masque d’acier.

Et pour ça, on vous fournit même les modèles:

4. Ne jamais sourire : rester glacial comme un iceberg.

On est là pour du business, pas pour faire risette.Dans la catégorie Poker-face, le patron reste  Black Dynamite dans le film éponyme, parodie des classiques de la Blaxploitation. On vous laisse apprécier.

5. La garde-robe d’un PIMP doit être spectaculaire.

On est dans un des points centraux de la vie du Maquereau: l’habillement. Bien avant les sapeurs congolais, et dans un contexte différent, les PIMPS ont fait de leur garde-robe un outil de distinction essentiel. Leur permettant d’impressionner la gente féminine, ces tenues comprennent certains éléments devenus des signatures depuis. Le chapeau à plume façon The Mask, les costards multicolores et les fourrures, beaucoup de fourrures..

pimp snoop.png.

A cela s’ajoute également une hygiène impeccable: manucure, brushing et défrisages. La panoplie du PIMP inclut également les soins du corps.

ICE-T, le légendaire rappeur-maquereau a sorti certaines de ses interviews les plus légendaires, sans pression, avec des bigoudis dans les cheveux. Rien que ça, ça force le respect.

Les PIMPS ont été les premiers dans le hood à s’intéresser à la mode et à aller chez l’esthéticienne sans se faire traiter de fiottes . Parce que forcément, quand tu fais tapiner la moitié des femmes de ton quartier et que tu as buffet à volonté sur ces grognasses, ça ne viendrait à l’idée de personne de remettre en cause ton orientation (même si tu fais ce que tu veux après tout). Les Pimps ont ouvert la voix à tous ces rappeurs défrisés portant du Versace et assis au premier rang dans les fashion-Weeks.

Si le pimp-rap ne fait actuellement plus recette, c’est  sans doute parce que tous ses codes visuels et esthétiques sont présents chez la moitié des rappeurs actuels qui ne se revendiquent pourtant pas comme membres de la confrérie.

6. Les filles, tiens les à distance, fais toi désirer mais gare ta queue. Le connard qui croit qu’une pute peut être amoureuse de lui, il aurait mieux fait de rester au chaud dans le ventre de sa mère.

Beaucoup de gens veulent rentrer dans cette industrie pour tout un tas de mauvaises raisons (la domination, la possibilité d’avoir plusieurs femmes en même temps, le sexe à volonté…) FAUX,NUL,ZERO. La seule raison pouvant vous amener à devenir un maquereau c’est l’amour de l’argent. Rien d’autres. Si vous voulez avoir plusieurs chéries, rentrez au pays et mariez vous avec quatre grognasses qui vous obéissent.

7. La chose la plus importante à savoir, c’est comment une fille fonctionne, ce qui la fait marcher et pourquoi. Il faut lui éplucher la cervelle.

IMG_3993[1]

Cette règle d’or énoncée par Iceberg Slim explique à elle seule pourquoi le personnage du MAC est aussi fascinant pour beaucoup de monde.

Loin du personnage rustre balançant des « pute », « salope » et des mandales en fin de phrase, le souteneur de première catégorie est un génie du Mal, capable d’embobiner n’importe quelle fille perdue par des daddy issues et d’exploiter la misère humaine sans jamais se faire dénoncer par ses gagneuses (car la force d’un PIMP, c’est aussi et surtout de ne jamais se faire balancer par les premières victimes de son juteux business)

8. On ne transporte jamais de came dans sa pompe, on la garde à la main pour pouvoir la laisser tomber à la moindre alerte.

afroman

Les PIMPS ont un rapport particulier à la drogue. consommateurs, il peuvent aussi être revendeurs et dealer pour augmenter la dépendance des prostituées au mode de vie qu’ils proposent. Mais « jamais d’herbe, ça rend les putes paresseuses » pour reprendre les mots de Sweetie Jones, le maître PIMP-Jedi.

Ce conseil n’est pas seulement utile pour les maquereaux, il peut être mis à profit par les revendeurs, mais aussi par tous les connards crados qui se baladent avec des bouts de shit dans le slobard.

9. Il est plus facile d’exercer un contrôle strict sur des putes quand elles sont loin de chez elles. Une fille dans un environnement inconnu dépend plus de son mac.

tumblr_mm2imqnOt51snodsao1_1280

Le mac est un grand voyageur. S’il a une grosse Cadillac c’est pour bouffer les kilomètres, non seulement quand il relève les compteurs mais aussi et surtout quand il doit déménager pour faire perdre ses repères à sa gagneuse ou à son équipe de travailleuses du sexe.

Aux USA, ils ont des Cadillacs mais ici en France on a assez peu accès à ces grosses voitures pimpantes du coup, ces infatigables voyageurs que sont les proxénètes, se sont rabattus sur les gros transporteurs. J5, IVECO et autres caravanes constituent les moyens de transport privilégiés des maquereaux de nos contrées.

Le food-truck qui fait fureur en ce moment chez les bobos qui sortent d’école de commerce n’est finalement rien d’autre qu’une déclinaison du légendaire Hoe-truck garé en lisière des forêts et sur le bord de nos bonnes vieilles routes nationales.

10. Garde toujours la main ferme.

« Keep your PIMP hand strong » is the Motto.

pimp_hand01

Petite claque de fin de discussion

On est pour la réhabilitation de la Pimp Slap démocratique dans les rapports sociaux. On vous expliquera ça plus en détails dans un article qui sortira prochainement mais en gros, pour nous, la grosse tarte est un moyen simple et efficace de tout résoudre et de lutter pour l’égalité hommes-femmes. Claques de cow-boy avec des mains de maçon, histoire de mettre tout le monde d’accord parce que parfois une bonne tarte vaut mieux qu’un long discours.

11. Bonus :Fais la vidange tous les 20,000 km.

Un conseil à suivre pour les filles mais aussi pour le camion qui les transporte.

gainsbarre

E. Where is my money Bitch?

Etre un PIMP, c’est marrant, c’est flashy, mais est-ce qu’en France, en 2017, ça rapporte du pognon? Et c’est là que notre formation en Business School, assez peu utile sur le marché du travail, révèle tout son attrait.

On a donc fait une putain d’infographie doublée d’un Business Plan pour savoir si on pouvait se lancer décemment dans le Business ou pas. Tout est ici.

Pour résumer: Le proxénétisme est le deuxième trafic illégal au monde derrière la drogue mais devant les armes.
1 homme sur 10 ira voir les prostituées au cours de sa vie (1 sur 4 quand on parle des chinois).

Un mac avec 5 filles peut se faire un bénéfice de 100 000 euros au calme en développant une offre low-cost. Voilà, vous lisez l’infographie, et vous faites ce que vous voulez de cette info. Par contre, il faut savoir que si vous entrez dans ce business, votre actionnaire majoritaire ça sera ce gars:

Satan

 

F. Des Macs partout à la télé, au ciné et dans ton baladeur cassette.

Avec un style aussi spectaculaire et marqué, le PIMP est devenu une figure importante dans la culture populaire américaine.

Vous allez me dire que si on ne mate pas de film Blaxploitation avec Richard Pryor dedans ou des pornos chelous avec Snoop qui regarde des rattes se faire troncher en doggy, on ne risque pas d’en voir énormément.

Faux, puisque même dans les dessins animés de notre enfance, il y a des PIMPS. Le plus gros de tous les Macs, et celui qui me faisait rêver quand j’étais petit, c’est Riff Raff, dans les Entrechats.

rif-raf

Where is my money bitch?

Pour certains ça va être un choc, mais Riff Raff est un proxénète, sans l’ombre d’un doute.

Riff Raff, il a un écharpe de soie, une canne, un chapeau et  la dégaine de Don Magic Juan, le plus célèbre PIMP des USA. En plus de ça, il roule en Cadillac rouge. Or tout Mac qui se respecte a une Cadillac flashy. Et dans le générique des entrechats, ils disent quoi déjà sur Riff Raff? Que c’est le « roi malin, sur TROTTOIRS et DÉPOTOIRS ».  Le roi du macadam, c’est le surnom du Maquereau ma gueule.

Pour achever de vous convaincre, faites juste une comparaison entre la chatte que gère Riff Raff le PIMP et Isidore le cave. La meuf moisie d’Isidore, Riff Raff l’attrape et la jette quand il veut sur le trottoir.

 

La figure du PIMP s’est imposée à partir des années 1970 et du développement de la Blaxploitation comme genre cinématographique. Etant une figure centrale de la rue, le PIMP, s’est vite taillé une place dans ce sous-genre cinématographique. Il est même présent dans le premier film du genre: Sweetsweetback Badass Song de Melvin Van Peeble. Un film fait avec deux ou trois bouts de ficelles sur un renoi qui se fait courser par des flics et qui en profite pour baiser tout un tas de meufs. A l’époque ça avait super bien marché, mais le film en soi, c’est presque un porno en vrai.

Les deux mouvements qui ont mis en avant la figure du mac, c’est la Blaxploitation dont on vient de parler et le Pimp Rap, sous catégorie flashy du Gangsta Rap. Si vous voulez plus de détails sur le Pimp rap, Yerim Sar, aka Spleenter du Blavog , a sorti un dossier complet sur les plus grosses têtes d’affiche de ce mouvement, malheureusement tombé en désuétude. Lisez cet article, c’est très très bieng.

Mais bien avant les Pimp C, Too Short ou autres Ice-T, il y avait un type qui avait déjà rendu ce métier cool dans ses sons.

Ce type c’était Maurice Chevalier, gloire de la chanson française du début du siècle, qui avait raconté la vie de « Prosper, Youp la Boum le roi du macadam« .

Dans ce morceau qui est un peu l’ancêtre du Pimp Rap, l’ami Maurice raconte le quotidien de Prosper, proxénète de la place Pigalle. En 3 minutes, Tonton Maurice dépeint avec moult détails la vie du maquereau parisien. Un chef d’oeuvre d’où découlera le titre « Prosper le roi du pain d’épice« .

Dans le cinéma policier en France comme aux USA, la figure du PIMP devient vite une figure récurrente. En France l’image du souteneur au cinéma est souvent assez peu reluisante. En gros, c’était une grosse balance  et un type de peu de vertu. Et bien souvent, le maquereau, dans le cinéma français subit une fin peu glorieuse.

mesrinesC’est d’ailleurs en partie pour ça que je ne veux plus entendre parler de Jacques Mesrines. Dans le film avec Vincent Cassel, le premier meurtre que l’ex ennemi public numéro 1 commet (en dehors des petits algériens qu’il a torturés et dézingués pendant la guerre) c’est celui d’un proxénète, arabe de surcroît. La scène est terrible. Pendant cinq bonnes minutes, Mesrines et son boss, interprété par Depardieu, sortent les pires vannes racistes à celui qu’ils appellent l’arabe, avant de l’achever. Motif du meurtre? Avoir eu la main un peu leste sur une de ses gagneuses. Tuer un arabe proxénète, je ne peux pas cautionner ça.

Fuck Jacques Mesrines mais pas Vincent Cassel qui est une légende.

bishopdonjuan

Le players ball

Aux USA, les PIMPS sont tellement influents qu’ils ont leur festival annuel aux USA. Ce festival s’appelle le Players Ball et il a lieu tous les ans. Le Players Ball, ce sont les Oscars des proxénètes. La plus belle voiture, le costume le plus impressionnant, le chiffre d’affaire le plus élevé et la prostituée la plus technique sont mis en avant. Au terme de cette cérémonie, le trophée de PIMP de l’année. Cet événement a été mis en lumière dans le très bon reportage « Pimps up, Hoes down » dont j’ai parlé un peu plus haut. On apprend d’ailleurs, au cours de ce reportage qu’Ice T, en plus d’être un putain de rappeur, et un chasseur de prédateurs sexuels, est aussi un Pimp de première catégorie, respecté par toute la profession.

IMG_4305[1].PNG

Les costumes des PIMPS, leur vocabulaire fleuri et leur tendance à envoyer des mandales quand leurs gagneuses n’allongent pas l’argent assez rapidement, sont devenus des ressorts comiques évidents aux USA. Parce qu’il est devenu une figure centrale des rues du ghetto US de la côte Est à la côte Ouest, le PIMP a inspiré pas mal de sketchs cultes des plus grands comiques Afro-Américains.

Le premier d’entre eux concerne le Players Ball dont on vient de parler. Cet événement a  donné lieu à un sketch culte où Antonio Fargas, le légendaire Huggy les bons tuyaux, concourt au titre de PIMP de l’année, dans la section poésie.

Que se serait-il passé si Joe Jackson n’avait pas assez balancé de coups de ceintures à ses gamins et si Michael était devenu un proxénète? C’est la question que s’était posé Eddie Murphy, à l’époque où c’était un des comiques les plus marrants de la planète. Voir Michael Jackson foutre une « Powder Slap » à une pute, c’est juste magnifique.

Dave Chapelle, qui marchait sur l’eau au début des années 2000 avec son émission télé sur Comedy central, avait une tendresse particulière pour les PIMPS. Un de ses sketchs les plus fameux reprend les codes du Players Ball, dont on a parlé un peu avant, en le rebaptisant le Playa Haterz Balls. Son PIMP baptisé Silky Johnson, est devenu une référence en termes de maquereaulogie. Détail sympa, ICE-T, l’ex Pimp dont on a parlé un peu avant faut aussi une apparition dans un des sketch de Chapelle. Exceptionnel.

  Dans le même esprit d’amour pour cette noble profession, Dave Chapelle dans « Dave Chapelle’s Block Party », le documentaire réalisé par Michel Gondry, avait sorti une putain d’imitation de maquereau pendant une séance d’essayage précédant le concert.

En France, Thomas Ngijol, qui n’en est pas à un plagiat près des sketchs de Dave Chapelle, a aussi tenté de parodier le personnage du maquereau avec son « Black Pimp Thomas », notamment pour les besoins des albums d’Aelpéacha. C’est resté confidentiel, mais perso, ça m’avait fait marrer.

Trop fluo, trop flashy, trop vulgaire, le Mac est devenu une figure un peu ringarde ces dernières années. Si on dit Mack, les plus bas de plafonds d’entre vous ne penseront qu’à ce navet sorti dans les années 2000 avec José Garcia.

le mac.jpg

vomi dans ma bouche

Mais que ce soit dans les rues sombres ou sur les écrans de cinéma, la figure du maquereau n’est pas morte. On a tous un PIMP en nous et si vous suivez les conseils d’Iceberg Slim et de Don Magic Juan,  vous pourrez pleinement révéler celui qui est en vous comme Alpha dans Power Rangers.

pimp power ranger.gif

G. Une playlist de souteneur

Pour finir, on vous a fait une liste de quelques morceaux de Souteneurs à écouter dans une Cadillac rose avec de la fourrure sur le volant!

1.P.I.M.P: 50 Cent

pimp gif

Sûrement le morceau le plus connu en France  concernant le Pimp rap. Au moment où 50 et son magic stick enculaient le rap jeu à sec. A noter que dans le remix, on peut voir tous les darons du PIMP rap à l’image de Snoop ou du Bishop Don Magic Juan.

2. Pimp Shit: Aelpéacha, PIMP Cynik, MSJ et Slap Nano

val de marne rider

Le parrain de la G-Funk made in France et tous ses comparses du CSRD ont été marqués à vie par le mode de vie des Macs. Plusieurs références à Iceberg Slim dans son oeuvre, mais c’est dans ce morceau extrait du classique Val De Marne Rider II que le Rider nous livre sa vision du métier de PIMP.

3. Pimpin these bitches: Max B feat Pages

max b

#FreeMaxB

3. G’s up Hoes Down: Snoop Dogg

Un morceau qui avait vite été enlevé de Doggystyle en raison d’un problème de droits (t non d’un manque de respect aux femmes… voyons.

4. Dodo la Saumure : Seth Gueko

sethguekododo-jpg1.jpg

Un morceau qui commence par « ça sort du hoodah’ / ta chatte pue le gouda » c’est forcément génial. Seth Guex qui rend hommage au plus célèbre PIMP d’Europe de l’Ouest: Dodo la Saumure, impliqué dans l’affaire du Carlton de Lillie aux côtés de DSK, (le plus célèbre Mac d’Europe tout court étant Brainy Don, mais on en parlera une autre fois).

Dans ce clip réalisé par Chris Macari, on a de la fourrure et une customisation exceptionnelle de camionnette de tapin. Légendaire.

5. U can call me a MACK: Usher

Parce qu’on peut être un Mack même si on n’a pas encore mué, même si on s’appelle Raymond et même si on s’apprête à tourner dans des séries de merde comme 7 à la Maison.

6. Big Pimpin: Jay Z feat UGK

Jay z

Avant j’étais moche dans la Tess…

Morceau d’anthologie, clip exceptionnel et alliance inédite entre un rappeur de New York et un des groupes les plus emblématiques d’un Dirty South jusqu’ici mis de côté.

Bun B, PIMP C (RIP) et Jay Z sur un putain de yacht en train de balancer des champagne Showers à des filles en bikini. . Jay Z avec un Bob dégueulasse qui force sa pétasse à monter sur la banquette arrière… Je crois que la Pimperie a atteint un niveau galactique dans ce clip. Un truc qui n’arrive qu’une fois par millénaire.

7. Chez le mac: IAM

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Allégorie du proxénète pour évoquer leur rapport avec leurs chansons et leurs textes. Un amour du prox’ qui transpire jusque dans leur sape au début des années 1990. Aujourd’hui la sape d’IAM est plus proche de la Bac que du Mac. Les temps changent.

 

8. Treat her like a Prostitute : Slick Rick

Fin des années 1980, Slick Rick c’était un des meilleurs MC de New York. Le borgne le plus stylé de la galaxie, loin devant le général Aussaresses et John-Mary, s’était fait connaitre par son sens du story-telling et son admiration pour les PIMPS.

Slick-Rick

D’ailleurs vous savez pourquoi on n’entend plus parler de Slick Rick? Pour une affaire rocambolesque qui lui a coûté 10 ans de prison. Slick Rick et sa mère étaient menacés de kidnapping par son ancien garde du corps. Du coup le mec a décidé de faire un drive by et de l’allumer. Plus d’armes dans sa gova que dans le caddie de Schwarzie dans commando, il se rend sur place pour Marave son ancien Bodyguard. Sauf que Slick Rick est borgne et du coup il échoue lamentablement et n’arrive même pas à blesser l’autre type. Pris de panique, il décide de s’enfuir au volant de sa caisse. Sauf que Slick Rick est toujours borgne. Conséquence: il s’écrase lamentablement contre un arbre avant de se aire cueillir par les flics. Sa fin de carrière, on dirait la fin de Corky quand il meurt en confondant la marche avant et la marche arrière dans sa voiture.

9. Pimp Lucious (Trapped in the Closet chapt 19) R’Kelly

chapelle

R-Kelly a toujours été un maquereau, dans son attitude, dans son mode de vie, et jusque dans ses paniers à trois points, balancés avec un gros cigare au bec. Parfois un peu limite, notamment quand il considère que l’âge n’est rien d’autre qu’un nombre, il est celui dont le mode de vie, le parcours, et les délires bizarres se rapprochent le plus de ceux des PIMPS. Et forcément, quand, dans sa comédie musicale « trapped in the closet », il interprète un PIMP bègue, on a juste pu approuver.

10. International Player’s Anthem: UGK feat Outkast

PIMP C, au sommet de son art nous rappelle que PIMP ce n’est pas une profession, mais plutôt un sacerdoce et un mode de vie, à suivre du berceau à la tombe.

Pimp C

Bonus Track : Prostitute Song Chief aka Isaac Hayes

Sans pute, un Pimp n’est rien. Isaac Hayes vous rappelle, dans cette comptine, quel est le rôle fondamental d’une prostipute.

 

Conclusion

Vous l’avez compris, le personnage PIMP est fascinant par bien des aspects: style fantasque, proximité avec le beau sexe et amour des beaux objets. Ce métier n’en demeure pas moins risqué (peines de prison, mort, MST…) et quelque peu immoral puisqu’on parle quand même de traite d’êtres humains, et d’exploitation de la misère de femmes sans défense. Dans la réalité, le Proxénète est souvent moins glam que dans l’image d’Epinal que nous en avons. C’est souvent un type avec un gros bide et une stache-mou qui n’hésite pas à utiliser la came comme seul moyen de tenir ses putes sous contrôle et à tuer ces pauvres femmes quand celles-ci sont trop bavardes ou pas assez performantes. C’était un peu le paragraphe moralisateur, mais c’est nécessaire pour :

  1. Faire fermer leurs gueules aux féministes hystériques
  2. Eviter que des gros mongols prennent notre article au pied de la lettre pour se mettre à faire tapiner leur cousine attardée.

 

santa

Un bel article sorti tout droit de notre hotte

Auteur: Brainiac Xanathos
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s